Pendant que la gauche lutte contre la radicalisation, la droite lui donne des armes